[Aller au menu]

La Maison de la justice et du droit

La Maison de la justice et du droit apporte des réponses alternatives pour lutter contre la petite et moyenne délinquance.

Elle est le lieu privilégié de la conciliation et de la médiation judiciaires.

Elle a une triple mission : l'information du citoyen, la médiation pénale et l'aide aux victimes.

  • L’information des citoyens :

Vous pouvez recevoir une information juridique gratuite auprès d'avocats, d'associations de consommateurs ou d'experts en droit y assurant des permanences.

Un représentant du conseil départemental de l'accès au droit y assure aussi une permanence.

  • La médiation pénale :

La médiation pénale vise à rapprocher les parties en conflit pour des litiges de la vie quotidienne (troubles de voisinage, petits vols, dégradations, émission de chèques sans provision) ou de nature familiale (non paiement de pension alimentaire, non présentation d'enfant).

Le médiateur aide les parties à trouver et à concrétiser un accord.

La médiation pénale peut prendre plusieurs formes : réparer le préjudice causé, indemniser les victimes, faire respecter un jugement.

De même, la Maison de la justice et du droit organise la réparation pénale des infractions commises par les mineurs.

Il s'agit de mesures d'aide et de réparation à visée éducative, poursuivant le même objectif de régulation des conflits que la médiation pénale.

Le mineur concerné est reçu avec ses parents par un magistrat. Le cas échéant, un éducateur est chargé du suivi judiciaire.

  • L’aide aux victimes :

Si vous êtes victime d'infractions pénales (agression, coups et blessures, injures, vol, racket, escroquerie), vous pouvez recevoir une information, une écoute, un soutien moral et un accompagnement tout au long de vos démarches.

Les intervenants :

  1. Des avocats (sans condition de revenus)
    Jeudi de 17h à 19h, sur rendez-vous.
  2. Le conciliateur
    Recherche une solution à l’amiable des litiges de la vie quotidienne.
    Le lundi de 14h à 16h30, sur rendez-vous.
  3. L’Association d’aide aux victimes (ASAV)
    Accompagne les victimes d’infraction pénales, soutien psychologique…
    Le mercredi de 10h à 12h.
  4. Le médiateur familial
    Aide à la gestion des conflits familiaux suite à un divorce, une séparation. Aide aux grands-parents, aux enfants et adolescents, lorsque la communication est inexistante.
    2e mardi et 4e jeudi du mois de 13h30 à 15h30.
  5. Le délégué du médiateur de la république
    Intervient pour trouver une solution à l’amiable en cas de litiges entre les particulières et l’administration.
    Lundi et jeudi de 9h30 à 11h, sur rendez-vous.
  6. Le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)
    Informe sur le droit des femmes et des familles, ainsi que dans le domaine professionnel.
    Mardi de 14h à 16h30.  
  7. Le délégué du procureur de la république (sur convocation)
    Assure la mise en œuvre des mesures alternatives aux poursuites pénales (compositions pénales, rappel à la loi, classement sous conditions).
  8. Le Service associatif d’appui judiciaire (sur convocation)
    Assure la mise en œuvre des mesures alternatives aux poursuites pénales (compositions pénales, rappel à la loi, médiation pénale, classement sous conditions, contrôle judiciaire).
  9. Le Service pénitentiaire d’insertion et de probation
    Suivi des situations, contrôle des obligations des personnes placées sous main de justice.
    Mercredi et vendredi de 9h30 à 12h30

OÙ S’ADRESSER ?        

Maison de la justice et du droit
10 rue Georges Bizet
72700 Allonnes
Tél : 02 43 39 05 85
mjd-allonnes@justice.fr

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : 9h à 12h et 13h30 à 17h
Consultations gratuites d’avocats sur rendez-vous :
Jeudi : 17h à 19h

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).