[Aller au menu]

Le chantier d'insertion

Le chantier d’insertion est un dispositif relevant de l’insertion par l’activité économique, « porté » par le Centre communal d’action sociale et conventionné par l’État, qui a pour objet l’embauche de personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Les personnes ainsi embauchées sont titulaires d’un véritable contrat de travail (par exemple, un contrat d’accompagnement dans l’emploi).

Le chantier d’insertion peut être organisé ou de manière permanente. Il joue un rôle essentiel dans la création et le développement d’activités nouvelles. Les biens et les services qu’il produit peuvent être commercialisés, lorsque cette commercialisation contribue à la réalisation et au développement des activités d’insertion sociale et professionnelle des personnes embauchées.

L’utilité sociale du chantier d’insertion se vérifie notamment au regard de sa mission d’accompagnement social et professionnel des publics embauchés et de leur contribution aux besoins collectifs émergents ou non satisfaits.

L’État finance une aide à l’accompagnement qui a pour objet de faciliter le suivi et l’accompagnement des personnes en insertion embauchées dans les ateliers et chantiers d’insertion.

Les personnes embauchées dans le cadre du chantier d’insertion sont des salariés à part entière, recrutées principalement dans le cadre d’un CUI-CAE, avec les avantages qui s’attachent à ce type de contrats. Il peut également s’agir de personnes ayant le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Le chantier d’insertion peut se conclure avec des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières des contrats à durée déterminée en application de l’article L. 1242-3 du Code du travail. Ces contrats à durée déterminée dits « d’insertion » (CDDI) sont régis par l’article L. 5132-15-1 du Code du travail; aux fins de développer l’expérience et les compétences du salarié, ils peuvent prévoir, par avenant, des périodes d’immersion auprès d’un autre employeur, dans les conditions prévues par les articles D. 5132-43-1 à D. 5132-43-5 du Code du travail.

Dernièrement, les salariés du chantier d’insertion se sont chargés de l’entretien et de la valorisation  du site archéologique Mars Mullo.

OÙ S’ADRESSER ?

Centre communal d’action sociale (CCAS)
Hôtel de Ville
Esplanade Nelson Mandela
72700 Allonnes
Tél : 02 43 83 42 04
ccas@ville-allonnes.fr

Lundi, mardi, mercredi, jeudi : 9h à 12h et 13h30 à 18h
Vendredi : 9h à 12h et 13h30 à 17h

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).