[Aller au menu]

Centrale solaire

La construction d'une centrale solaire de 10 240 panneaux photovoltaïques au sein de la zac du Monné est envisagée. Du 5 mars au 5 avril, le dossier est consultable en mairie. Les observations sont à noter dans le registre.

Les énergies fossiles s’épuisent et la planète se réchauffe dangereusement. Le défi mondial d’une transition énergétique doit impérativement être relevé. Allonnes y apporte sa contribution active, en accueillant prochainement une centrale solaire de 7 mégawatts.

Une transition énergétique indispensable

Les réserves énergétiques mondiales de pétrole sont estimées à 164,4 milliards de tonnes. 55 % ont déjà été pompées. Au rythme de la consommation actuelle, l’épuisement de cette énergie fossile sera définitif aux alentours de 2050.

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la demande mondiale d’énergie devrait s’accroître de près de 60 % d’ici à 2030. Cette augmentation est liée à l’évolution de la démographie, à l’émergence de nouveaux pays industrialisés, tels que la Chine, l’Inde et le Brésil, ainsi qu’à l’expansion du secteur des transports, dont 97 % repose sur des produits pétroliers.

La demande d’électricité est, elle aussi, en augmentation constante. Cette croissance est liée à l’accès au confort des pays émergents, mais également aux besoins générés par de nouveaux usages (électroniques, parc automobile électrique...). En France, 74 % de la production électrique est de source nucléaire. Cette énergie, basée sur l’uranium, s’épuise elle aussi. De plus, la catastrophe de Fukushima en 2011 a une nouvelle fois prouvé que sa production n’était pas sans risque.

Parallèlement, les effets néfastes de l’utilisation intensive des énergies fossiles et du nucléaire se font terriblement sentir : réchauffement des températures entraînant des dérèglements climatiques dramatiques, hausse du niveau des mers, croissance des maladies respiratoires...

Compte tenu de ce contexte planétaire, la part des énergies renouvelables doit être augmentée significativement.

L’énergie solaire est une des solutions aux problèmes posés. Elle est inépuisable et écologique. Il n’y a aucune production de pollution lors de l’exploitation des panneaux solaires.

Bientôt une centrale solaire

En avril 2010, nous vous avions annoncé l’implantation en 2011 d’une centrale photovoltaïque dans la zone d’activité du Monné. Hélas, ce projet, victime d’un changement de la législation en matière de revente d’énergie, n’a pu alors se concrétiser.

La société Langa Solar, spécialisée dans la production d’énergie solaire et porteuse du projet initial, a du adapter sa copie. Il y a peu, son nouveau dossier de candidature a été retenu par la commission nationale de régulation de l’énergie.

La future centrale solaire photovoltaïque se composera de deux tranches, permettant de répondre à la consommation électrique - chauffage compris - d’environ 7 000 personnes.

La première comptera 10 240 panneaux solaires sur 10 ha. Elle produira 4,5 mégawatts.

Toujours sur la zone d’activité du Monné, le 2e champ photovoltaïque accueillera sur 5 ha 10 000 panneaux solaires, permettant de produire 2,5 mégawatts.

Après l’enquête publique de rigueur, et la délivrance des permis de construire, les travaux, pour un coût de 15 millions d’€, pourront démarrer, selon toute vraisemblance, au cours du second trimestre.

Six à huit mois de chantier seront nécessaires pour l’implantation et le raccordement des panneaux, qui seront amovibles, afin d’optimiser la captation de l’ensoleillement, et ainsi augmenter la production d’environ 30 % par rapport à des systèmes fixes inclinés. La mise en service est prévue au cours du 1er trimestre 2014.

Comment ça marche ? Il existe deux types de centrales solaires : la solaire thermique et la solaire photovoltaïque (celle qui sera installée à Allonnes). La centrale solaire photovoltaïque est composée de panneaux solaires comportant un grand nombre de cellules photoélectriques qui convertissent directement l'énergie lumineuse en électricité. Quant à elle, la centrale solaire thermique transforme l'énergie lumineuse en chaleur, laquelle sert ensuite à produire de l'électricité. Les rayons solaires sont concentrés par des réflecteurs sur un liquide vecteur de chaleur, dirigé vers une turbine.

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).