[Aller au menu]

Les droits de l'enfant

Au-delà de ses investissements et ses actions quotidiennes pour promouvoir l’épanouissement et la réussite des jeunes allonnais, la Municipalité s’engage pour l’application et le respect des Droits des enfants.

La Convention Internationale

La Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE) a été adoptée par l’Organisation des Nations Unies le 20 novembre 1989.

Elle est entrée en vigueur, en France, le 2 septembre 1990.

Avec ses 54 articles, la Convention renforce les droits de l'enfant sur un certain nombre de points très précis :

  • Le droit d’avoir un nom, une identité,
  • Le droit d’être soigné,
  • Le droit d’aller à l’école,
  • Le droit d’être protégé de la violence, de l’exploitation,
  • Le droit d’être protégé contre toutes formes de discrimination,
  • Le droit de ne pas faire la guerre, ni la subir,
  • Le droit d’avoir un refuge, d’être secouru,
  • Le droit de jouer et d’avoir des loisirs,
  • Le droit à la liberté d’information, d’expression et de participation,
  • Le droit d’avoir une famille, d’être entouré et aimé…       

Une ville engagée

La ville d’Allonnes fait de la jeunesse son principal atout pour le développement de la commune, elle s’engage aussi sur le respect des droits de l’enfant. Pour ce faire, elle s’appuie sur la convention internationale des  Droits de l’Enfant.

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).