[Aller au menu]

Pour le droit de vote des résidents étrangers

Le rôle des élus est aussi de porter des exigences nouvelles, et de contibuer par des actes forts à les inscrire dans la réalité. Ainsi, la Municipalité lutte - et ce depuis plusieurs années - pour ce droit, qui correspond à des enjeux majeurs de société: la démocratie, la cohésion sociale et la dignité humaine.

Les attentes sont importantes dans le pays, en matière de droits nouveaux de citoyenneté. Or la question du droit de vote des résidents étrangers figure depuis trente ans dans les engagements des présidents de la République, mais son inscription à l’ordre du jour fut toujours considérée inopportune. Aujourd’hui, 17 pays des 25 de l’Union Européenne ont des législations plus avancées que la France sur le droit de vote des résidents étrangers.

C’est tout le sens de ce combat ; permettre à chaque Allonnais d’affirmer que la démocratie doit être partagée et fondée sur l’égalité des droits. Car en effet, le droit de vote pour tous peut être un moyen fort de restaurer la confiance dans les institutions de la République, de consolider la cohésion sociale et le vivre ensemble dans le respect et la reconnaissance de l’identité de chacun.

EN SAVOIR PLUS SUR LE COLLECTIF « Oui au du droit de vote des résidents étrangers »

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).