[Aller au menu]

20 ans dans la vie des Allonnais

Depuis sa création en 1993, le journal municipal s’est peu à peu métamorphosé en un vrai magazine de ville. Allonnes infos fait partie de votre vie quotidienne et son existence paraît aller de soi, dans une époque où l’information est reine. Et pourtant...

Ancré dans la réalité allonnaise, Allonnes infos, dont la qualité graphique et rédactionnelle n’a cessé d’évoluer au fil des années, fête ses vingt ans. Internet n’a pas bouleversé sa domination dans l’information communale, malgré les 10 000 connections mensuelles du site internet de la ville, les 2 500 « amis » des pages Facebook Allonnes et Allonnes ville, les 30 000 visionnages de la chaîne Youtube Allonnes Sarthe. En fait, ces outils lui ont apporté une complémentarité. Son ancienneté fait sa richesse et prouve l’attachement que vous avez pour lui.

Allonnes, l’ancêtre d’Allonnes infos

Les premiers supports d’information datent des années soixante-dix. Au départ, bulletin sommaire, le journal municipal a connu un bouleversement en 1977, avec l’élection d’Yvon Luby à la tête de la municipalité. D’un format ronéotypé, c'est-à-dire un système de reproduction de textes par stencils, il va se transformer en un semestriel avec une « une » en couleur, un graphisme travaillé, du papier glacé et de la publicité commerciale. L’infographie et la photographie sont externalisées avec les maquettistes Jupin et les photographes Alain Szczuczynski et Pascal Drouart. Un nom est imaginé, simple et efficace : Allonnes. Rédigé par les élus et le secrétaire général de mairie, la ligne éditoriale repose toujours quasi-exclusivement sur la promotion de l’action de la municipalité.

En 1986, Noëlle Rouxin, une employée du Service des affaires scolaires, est missionnée pour piloter un projet de trimestriel. Elle restera à la tête de la communication communale jusqu’en 2011, date à laquelle Frédéric Hardy lui succéda. Sur seize pages, le rédactionnel devient contributif, impliquant élus et responsables des services communaux. Mais de l’avis de tous, il apparait plus comme une revue thématique qu’un magazine d’actualité. Aussi, la municipalité décide de la création d’un tabloïd de quatre, puis huit et douze pages, avec deux couleurs. Allonnes infos passe alors du « statut » d’un bulletin à celui d’un journal.

Le journal se professionnalise

Une jeune recrue, José Tabarès Garcia, est positionnée pour le produire en interne. « En arrivant à la mairie d’Allonnes, je n’avais jamais vu une souris d’ordinateur de ma vie, et voilà qu’on me demande de faire la maquette d’un journal ! », se souvient-il, goguenard. Relevant le défi, il passera des jours et des nuits sur la prémaquette du nouveau journal municipal. En mars 1993, Allonnes infos nait.

Le journal municipal, grâce à une périodicité plus régulière et en se professionnalisant, devient beaucoup plus vivant et informatif. Il traite désormais d’informations multiformes, renforçant le sentiment des Allonnais d’appartenance à un territoire commun. « Tous les lundis était organisé avec le maire et l’élu à la communication un point de travail, afin qu’Allonnes infos colle bien à l’actualité », se souvient Noëlle Rouxin. Cette formule durera cinq ans. Dans les années quatre vingt-dix la communication se développe tous azimuts dans la société. Allonnes infos doit à nouveau s’adapter.

L’apparition de la formule « magazine »

En 1998, avec une nouvelle maquette et un nouveau format, il ambitionne d’être organisé comme les magazines classiques, en rubriques régulières qui créent des repères de lecture, avec un format adapté, l’introduction de la couleur sur toutes les pages et une pagination plus importante. Cette année-là est recruté à temps plein un photographe, Guillaume Liberge.

Dans les années 2000, le magazine bénéficiera des évolutions présentes dans l’air du temps, avec notamment une lettrine plus dynamique et l’introduction du dessin de presse. Il deviendra aussi « écologique », avec du papier issu de forêts durables et des encres végétales.

Depuis janvier 2013, vous avez entre les mains sa dernière version, qui se situe au plus près des magazines, reposant sur une présentation rajeunie, des articles calibrés au plus juste, une plus grande place à la photographie, une ligne éditoriale plus ouverte à la vie des habitants et jouant de l’interactivité avec le site internet de la ville, sa newsletter et facebook. Il est désormais un organe d’expression et de communication ouvert à tous, véritable outil au service du développement d’un esprit civique nécessaire à la démocratie.

Consultez les archives d'Allonnes infos depuis 2008

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).