[Aller au menu]

L'académie des banlieues

Allonnes est parfois victime d’un discours dominant décriant d’une façon caricaturale les communes populaires situées en périphérie d’une ville centre.

Par l’action au quotidien de la Municipalité, des associations, de tous les acteurs de terrain… par les très nombreux talents qui composent la commune, Allonnes ne correspond aucunement aux idées reçues sur la banlieue véhiculées par certains médias.

Avec le réseau de collectivités de banlieue – L’académie des banlieues – elle participe à la réflexion, aux propositions et actions destinées à comprendre et à combattre les mécanismes de stigmatisation des banlieues populaires et leurs habitants.

En contrepoint du discours dominant, l’académie valorise aussi les richesses des banlieues en identifiant des lieux, des actions, des habitants, des acteurs économiques qui font et qui sont la banlieue.

EN SAVOIR PLUS SUR L’académie des banlieues

Voir les commentaires

bouleux
Académie des banlieues
On a trop souvent entendu dire des jeunes : "ça ne pense qu'à trainer", ils ne savent pas s'occuper. Où bien, alors, ils ne savent pas prendre d'intiative. or, si on regarde dans notre ville, cela n'a pas totalement vrai. Prenons, la création de l'association "Allonnes sangha Devenir" ou bien le groupe de danse break (salle Yvon Luby). Et plus récemment, ces jeunes filles sont montées à Paris pour recevoir une récompense dans le cadre "académie des banlieues", n'est ce pas formidable et bien représentatif dans notre ville. Alors, laissons nos jeunes entreprendre, créer, développer à leur façon la véritable image d'une ville en pleine expansion. Les jeunes ont besoin de nous, comme nous ont besoin d'eux, pour progresser, pour avancer dans le but de vouloir construire leur avenir du mieux possible. Alors, encore une fois, je ne peux que féliciter la réussite de ces jeunes filles, gràce au fruit de leur travail bien accompli et bien mené. Chapeau, continuer à avancer dans ce sens là.
Vendredi 6 avril 2012, à 9h46

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).