[Aller au menu]

le 04/12/2013

Succès pour le fonds d'aide européen alimentaire

L'intégralité de la déclaration de Gilles Leproust, maire d'Allonnes, 1er vice-président de Le Mans Métropole et conseiller général de la Sarthe :

"L’annonce d’un accord proche, au niveau européen, pour la mise en place d’un nouveau fonds d’aide aux plus démunis, résonne comme le fruit d’une grande et belle victoire à mettre à l’actif de nombreuses associations humanitaires , de parlementaires européens progressistes et de nombreux élus locaux. er janvier 2014. Il ne reste plus qu’à obtenir l’accord des représentants des Etats et de la Commission Emploi du Parlement européen. « la preuve qu’une action des associations, soutenues par une grande mobilisation populaire, peut obtenir des résultats ».

On se souvient des lourdes menaces planant sur la distribution des aides alimentaires, mettant en cause, dès 2014, la distribution de près de la moitié des 130 millions de repas distribués chaque année sur notre continent. L’aide européenne avait été maintenue, mais considérablement réduite.

Solidaire des associations qui agissent au quotidien pour faire reculer les conséquences de ces drames humains et solidaire des habitants vivant sous le seuil de pauvreté et destinataires de ces aides, la ville d’Allonnes, avait, en conseil municipal, le 19 décembre 2012, adopté un voeu adressé aux autorités françaises et européennes (Président de la République, Président de la Commission européenne et Président du Conseil européen), pour refuser toute diminution et exiger le maintien de ces aides au niveau antérieur.

L’action qui s’est poursuivie permet aujourd’hui d’envisager que le fonds pour 2014-2020 soit doté d’une somme équivalente à celle du précédent et qu’il soit actif dès le 1

Je partage pleinement les propos de Julien Lauprêtre, président du secours Populaire Français : plus que jamais, ce succès est

Un exemple d’autant plus à méditer que les conditions de vie de nos concitoyens s’aggravent chaque jour plus.

En effet, les responsables allonnais du Secours Populaire Français, du Secours Catholique et de la Croix rouge, constatent une augmentation du nombre de personnes qui se présentent à leurs permanences. Je veux d’ailleurs remercier l’ensemble des bénévoles de ces associations qui font un travail quotidien extraordinaire au service des solidarités.

Face à cette situation, L’Union Européenne et l’Etat français doivent rester vigilants et mobiliser tous les moyens nécessaires afin d’atteindre l’objectif annoncé de réduire de 25% le nombre de pauvres d’ici 2020, car, à terme, il ne peut y avoir d’autre enjeu ni d’autre objectif que d’éradiquer définitivement la pauvreté et permettre à chaque citoyen de notre continent d’avoir les moyens de vivre dignement".

Allonnes, le 04 décembre 2013.

Accédez à d'autres déclarations de Gilles Leproust 

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).