[Aller au menu]

le 30/09/2017 18h00

Concert pour la paix

LE VILLAGE DES DROITS HUMAINS :
12 associations œuvrent pour la Paix

La Maison du MOUVEMENT POUR LA PAIX
Le Mouvement de la Paix est né en 1948, pour s’opposer aux guerres, à l’arme nucléaire et soutenir une forme de relations internationales fondées sur la justice, la démocratie et la coopération entre les peuples. Depuis, le Mouvement de la Paix agit pour le désarmement, en particulier nucléaire, mais aussi contre la production et les transferts d’armements, pour la réduction des budgets militaires. Le Mouvement de la Paix est agréé “Association nationale de jeunesse et d’éducation populaire”.
•    Il s’oppose aux guerres et promeut la résolution politique et pacifique des conflits.
•    Il soutient les forces de la paix qui agissent au cœur des conflits.
•    Il défend une conception globale de la construction de la paix au travers de la promotion d’une culture de la paix.

La Maison de SOLIDARITE INTERNATIONALE
Engagées sur le terrain des crises les plus sévères, les équipes humanitaires ont pour mission de secourir le plus rapidement et le plus efficacement celles et ceux dont la santé et la vie sont menacées, en couvrant leur besoins vitaux : boire, manger, s’abriter.
Après avoir répondu à l’urgence en délivrant une aide en mains propres, elles accompagnent les personnes les plus fragiles jusqu’à ce qu’elles recouvrent les moyens de leur subsistance et de leur autonomie pour faire face, en toute dignité, aux défis d’un avenir incertain. Une action qui ne pourrait être efficiente, ni même possible, sans la farouche volonté d’un respect constant des principes humanitaires : humanité, indépendance, impartialité et neutralité.
Cette ONG s’est vu remettre, en janvier dernier, un chèque de 2000€ fruit des recettes de la vente du CD Music for Peace.

La Maison du SECOURS POPULAIRE « COPAINS DU MONDE »
Né en 1945, le Secours populaire est une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique et déclarée Grande cause nationale. L’association s'est donnée pour mission d’agir contre la pauvreté et l'exclusion en France et dans le monde et de promouvoir la solidarité et ses valeurs. Elle rassemble des personnes de toutes opinions, conditions et origines qui souhaitent faire vivre la solidarité. En France, le Secours populaire est particulièrement attentif aux problèmes d’exclusion : Le SPF accompagne également sur la durée, les personnes et familles dans leurs démarches et leurs droits : accès au logement, à la santé, aux vacances, à la culture et aux loisirs, au sport, à l’insertion professionnelle. Urgence ou non, le respect de la dignité des personnes aidées est primordial pour l’association ainsi que leur mise en mouvement pour la pratique de la solidarité.
Les bénévoles évoqueront toutes leurs actions envers les plus jeunes « Copains du monde ».

La Maison CULTURE DU CŒUR
Depuis près de 20 ans, Cultures du Cœur, spécialiste et experte de la médiation culturelle dans le champ social, permet aux plus démunis, notamment dans les quartiers prioritaires, d’accéder aux sorties culturelles et aux pratiques artistiques. Cultures du Cœur est un réseau d'associations territoriales mobilisées pour faire vivre l’action dans 48 territoires, en France et au Québec. Ce dispositif s’appuie sur un réseau fidèle de partenaires culturels et de structures sociales.
Chaque année, 250 000 sorties (accès au spectacle vivant, aux concerts, aux musées …) sont rendues possibles par le biais de notre dispositif en faveur des publics en situation d’exclusion.

La Maison de nos citoyens d’Honneur :
Marwan Bargouthi et Mumia Abu Jamal
Tenue par l’Association Républicaine des Anciens Combattants qui œuvre pour l’Amitié, la solidarité, la Mémoire, l’Antifascisme et la Paix. Sous la houlette de son Président, Roger Leroy, cette association invite sur son stand Jacques Lederer et Mourad El Mrini membre du Collectif « Libérons Mumia ». Mumia Abu Jamal, citoyen noir américain et journaliste croupit depuis plus de 35 ans dans une prison américaine, dont 26 ans dans le couloir de la mort. Ce militant des Blacks Panters a été condamné à mort pour un crime dont il clame son innocence.

L’association Keffieh Allonnes, quant à elle, invite les membres du réseau des villes et des collectivités pour la libération de Marwan Barghouti. Marwan Barghouti celui que l’on surnomme le Nelson Mandela de la Palestine est emprisonné dans les prisons israéliennes depuis 2002. Barghouti est un dirigeant politique et non militaire, qu’il n’a jamais porté les armes et qu’il s’oppose toujours à des actions visant des civils israéliens, tout en défendant le droit des Palestiniens à la résistance.

La Maison des CEMEA
Les Centres d'Entraînement aux Méthodes d'Éducation Active sont un mouvement d’éducation nouvelle et une association d’éducation populaire. Cette association reconnue d’utilité publique est le partenaire de la Ville d’Allonnes dans le cadre de nos projets de coopération décentralisée.

La Maison de SANGHA DEVENIR
L’objectif de cette association allonnaise est de développer la coopération, la connaissance, la solidarité entre les habitants d'Allonnes et de ceux de Sangha au Mali. Sangha est l’une de nos villes jumelles comme Delmenhorst en Allemagne ou Cincopinos au Nicaragua. Villes avec les lesquelles nous menons des projets de coopération décentralisés comme l’adduction d’eau, la protection de la dune ou le développement d’une agriculture endémique dans les villages Dogon.

La Maison de la LIGUE DES DROITS DE L’HOMME
Créée en 1898 pour défendre un innocent, le capitaine Dreyfus, la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen est de tous les combats pour la justice, les libertés, les droits civiques et politiques, les droits économiques, sociaux et culturels, contre le racisme et l’antisémitisme depuis plus de 110 ans.
Association de la loi de 1901, la Ligue française de défense des droits de l’Homme, « LDH », regroupe les femmes et les hommes de tous horizons et toutes conditions, qui choisissent librement de s’associer afin de réfléchir, discuter, agir pour la défense des droits et libertés, de toutes et de tous. Elle intervient sur l’ensemble du territoire à travers ses sections locales.

La Maison de SOS RACISME
SOS Racisme est une association française créée en 1984, dont le but est la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et plus généralement toutes les formes de discrimination. Les mots d'ordre de l'association sont ceux de la fraternité et du multiculturalisme symbolisés par le slogan « Touche pas à mon pote »

La Maison du Collectif POUR UNE TERRE PLUS HUMAINE
Le Collectif Sarthois pour une Terre plus Humaine réunit une vingtaine d'associations (ou comités locaux) de solidarité internationale et de défense des droits de l'Homme pour agir dans l'esprit de l'article premier de la déclaration universelle des droits de l'Homme: "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."

LES ELUS ALLONNAIS INVITENT « MAYORS FOR PEACE »,
l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix.
L’AFCDRP-Maires pour la Paix France est la branche française du réseau international Mayors for Peace fondé par les maires d’Hiroshima et de Nagasaki en 1997.
Présent dans 162 pays, ce réseau regroupe plus de 7200 collectivités membres, dont 150 en France. C’est un réseau reconnu mondialement qui bénéficie de soutiens tels que ceux du CICR et de CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis). Il relève du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies depuis 1991.
Cet été la Commune d’Allonnes a rejoint cette association et prouve son engagement en menant des actions concrètes sur son territoire comme l’organisation de ce Festival et de faire de cette saison 2017/2018 une année pour la Paix.

Le parrain de la soirée, Sidi Wacho sera en concert avec en plus Yoann Launay, Youkoff, Lola Baï, Sound Dynamik, Ton Zinc, Sousnam.

Salle Jean Carmet

Gratuit

Ajouter un commentaire

Les champs précédés de * sont obligatoires.

Le test suivant nous permet de vérifier que vous êtes bien une personne et non un automate. Renseignez le résultat de cette opération (par exemple, pour 1 + 3, renseignez 4).