[Aller au menu]

C'était avant l'i-pad

Rose-May, Marie-Anne, Jeanine, Paulette, Maryvonne, Raymonde, Thérèse, Myriam, Bernard, Jean et Philippe et bien d’autres encore sont mécascriptophiles. Ils collectionnent des machines à écrire. Mais pas seulement.

Avec leur association, le Trait du six, ils s’intéressent en fait à l’ensemble des techniques mécaniques permettant le calcul, le traitement et la publication de l’information. L’association est en possession de près de 500 matériels, dont plus de 200 machines à écrire. Avant l’ordinateur et son fameux traitement de texte, la machine à écrire régnait en maître sur la dactylographie. Inventée en 1714, elle restera longtemps mécanique, fonctionnant avec des engrenages, leviers, ressorts et autres articulations. L’exceptionnelle collection du Trait du 6 retrace ses évolutions, ses innombrables variantes en France et à travers le monde, ses différentes marques...

À ruban encreur, à boule, à clavier anglais QWERTY, français AZERTY et ZHJAYS, germanique QWERTZ, japonais, arabe... la machine à écrire, grâce à des passionnés, retrouve à Allonnes une seconde vie.